Publié dans Chroniques

[Chronique] « Quand je serai partie » – Emily BLEEKER

Hello ! Aujourd’hui, je vous parle du roman « Quand je serai partie » d’Emily Bleeker aux éditions AmazonCrossing et publié le 21 février 2017. Je remercie AmazonCrossing et NetGalley pour cette lecture.

couv16274376

« Mon amour, avant tout, je dois te dire que je t’aime (…), je n’ai pas choisi de vous quitter. »

Alors qu’il rentre chez lui après avoir enterré Natalie, la femme de sa vie et la mère de ses trois enfants, Luke Richardson trouve sur le sol de l’entrée une enveloppe bleue sur laquelle son nom est inscrit, d’une écriture qu’il connaît bien : celle de son épouse disparue. Bouleversé, il découvre une lettre de Natalie, rédigée le jour de sa première séance de chimiothérapie près d’un an auparavant. C’est le début d’une longue correspondance unilatérale, qui conduit progressivement Luke à découvrir des secrets trop longtemps enfouis. Tourmenté par les lettres de son épouse, obsédé par le besoin de découvrir qui les envoie, Luke en vient progressivement à remettre en question son mariage et sa famille.

Parviendra-t-il, au-delà de la peine et de la souffrance, à envisager un avenir où l’amour subsiste envers et contre tout ? Est-il trop tard pour tenir ses promesses quand la personne qu’on aime a disparu ?

Quand j’ai lu le résumé de ce roman, j’ai immédiatement eu envie de le lire. Et j’ai bien fait ! Je connais l’auteure, Emily Bleeker, de nom seulement mais j’ai désormais très envie de lire ses autres écrits. J’ai lu ce roman presque d’une traite, je n’avais pas envie de m’arrêter tellement le récit était bien construit.

L’histoire commence juste à la sortie de l’enterrement de Natalie, Luke (son mari) rentre à la maison avec leur 3 enfants. On le sent fatigué, accablé d’une tristesse immense. Il pense qu’il n’arrivera jamais à s’en sortir sans elle puis il reçoit une première lettre de sa défunte femme… Et là tout change : un mélange d’amour, de doutes et de souvenirs font surface peu à peu. Luke va beaucoup se raccrocher à ces lettres écrites par Natalie pendant sa chimiothérapie mais il va aussi se poser certaines questions. Qui les envoie ? Pourquoi ? Comment ?

A travers ses lettres, Natalie l’encourage à reprendre sa vie en main, aller de l’avant. Elle lui donne des conseils concernant les enfants et le pousse même à rencontrer d’autres femmes. Pourtant, petit à petit ces lettres vont révéler des secrets dont Luke n’aurait jamais pu se douter. Il se lance alors dans une sorte d’enquête qui va nous surprendre de bout en bout !

Beaucoup de passages sont très touchants notamment des flashbacks de l’enfance de Luke mais également des passages en rapport avec la maladie. Les thèmes abordés sont multiples : la mort, le deuil, la maladie, l’abandon d’un enfant, la violence conjugale… mais ils sont abordés très justement et sans entrer dans du pathétique.

Nous suivons donc cette petite famille qui réapprend à vivre chaque jour sans Natalie et nous plongeons en parallèle dans les mystères qu’elle a laissé derrière elle. C’est l’une de ces lectures au cours de laquelle on a le cœur serré du début à la fin mais qui parle aussi d’amour, qui donne de l’espoir et qui vous touche. J’ai adoré cette lecture, proche du coup de cœur, mais je lui reproche tout de même quelques longueurs.

6

Publicités

7 commentaires sur « [Chronique] « Quand je serai partie » – Emily BLEEKER »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s